logo Annonay Agglo

Mémona HINTERMANN : PARFOIS J’AURAIS ENVIE DE CRIER…

"LES ECRANS CA S’APPREND"...Soirée Vanaude passionnante.
Publié le samedi 2 novembre 2019 par Mairie

Passionnante soirée de la Vanaude consacrée à la télé avec Mémona Hintermann experte en la matière. Son vécu de grand reporter et de membre du Conseil Supérieur de l’Audiovusel de 2013 à 2019 lui permet d’avoir un réservoir impressionnant de connaissances et d’informations.

Mémona passionnée et passionnante.

L’éthique républicaine constitue son crédo et à ce sujet elle avoue sans ambages que parfois elle aurait envie de crier et ce pour plusieurs raisons.
Elle s’interroge pour savoir si certains responsables de chaînes regardent ou laissent regarder par leurs enfants des images qu’on pourrait dans quelques cas qualifiées d’immondices. Poser la question, c’est déjà y répondre.
Une avocate concernée par cette question lui a fait comprendre que ses filles regardaient peu la télévision.

Elle a rappelé sa vive inquiétude sur les dérives de l’affaire Zemmour « Dans un pays secoué par des changements économiques et sociaux, laisser diffuser des propos de haine et d’exclusion sans contre-arguments de même poids peut entraîner des conséquences graves » Dans ce cas on devrait clairement couper le signal.
Rappelons que la veille même de l’intervention de Mémona Hintermann , s’est déroulée l’attaque de deux fidèles devant une mosquée , à Bayonne, une ville qui pourtant est très attachée au vivre-ensemble. Il convient donc d’être de la plus extrême vigilance.

Elle a rappelé que de fortes sanctions financières sont parfois appliquées, elle a évoquée celle qui atteint 3 millions d’euros… A sa connaissance, il y a eu , il y a quelques années une seule suspension de programme pendant 24h pour une radio sur laquelle un animateur avait ironisé sur la mort d’un policier.

Aujourd’hui , le CSA , chargé de la régulation au nom de l’Etat- ne semble pas disposer d’une base juridique suffisamment claire pour sanctionner les chaînes qui ne respectent pas leurs contrats d’utilisation des fréquences hertziennes - . Ce devrait être une des priorités du projet de loi sur l’audiovisuel qui devrait être discuté à partir du début 2020.

L’invitée de La Vanaude déplore clairement que la recherche de recettes publicitaires -contrepartie du temps d’attention du téléspectateur -soit devenue l’objet de surenchères dans des émissions qui doivent faire du buzz pour faire parler des animateurs et des chaînes qui les hébergent . Cela conduit à des effets de concurrence exacerbée pour attirer les annonceurs.
D’où des choix éditoriaux très discutables car ils mettent en péril les questions de dignité de la personne, de la considération due à chacun d’entre nous, et sapent les bases du pacte social républicain.

La télé est désormais un commerce, mais ne doit pas être un commerce comme les autres tant elle influe sur le mental des gens.

Pour la journaliste, être respecté à la télévision – et à la radio- fait partie des droits civiques. On doit, comme l’a souligné, un membre du public considérer tous les publics. Chacun doit se sentir respecté.
Les chaînes dites gratuites bénéficient de fréquences qui appartiennent au domaine public, c’est-à-dire au peuple français . Elles devraient avoir des obligations de respect des publics, sans que cela n’entache le principe essentiel : la liberté de communication.

Mémona Hintermann a expliqué comment elle a obtenu la réalisation et la diffusion de spots relatifs au 14 juillet et aux valeurs qui en ont découlé. Elle a également oeuvré pour que l’on tienne davantage compte de la diversité sociales sur les antennes, y compris à la radio.

Le travail sur la représentation du monde du handicap n’est pas encore abouti mais cela semble en bonne voie. Avec sincérité, elle a salué un animateur dont par ailleurs elle apprécie peu les prestations (celui qui a subi une pénalité financière importante) mais qui a, lors d’une émission, mis en avant des personnes handicapées.

Une des clés pour l’avenir passe bien sûr par l’éducation. Mémona Hinterman a piloté le secteur Education et Médias au CSA. Le CLEMI fait du bon travail. Repérer les fakes new, l’info ou l’intox , aiguiser le sens critique des jeunes citoyens constituent un enjeu majeur… « Regarder les écrans ça s’apprend. »

L’intervenante a étayé ses propos par des exemples concrets et toujours pertinents ce qui à l’évidence ,a mobilisé l’auditoire et nourri le riche débat qui a suivi.

Mémona découvre une production de poterie....réalisée par le président de La Vanaude.

faire une remarque sur le contenu de cette page

 
Haut de page | Accueil | WebmasterPlan du site | Espace privé | Informations légales | Aide | Annonay Rhône Agglo |

    

Mairie de Vanosc - Place du Souvenir - 07690 Vanosc
Tél. : 04 75 34 62 93 - Fax : 04 75 34 71 79

     RSSVanosc